Ombre - Étranger

Dans la rue des Ursulines, de Wellington Street et le quartier des Nouveaux Territoires

Les étrangers se reconnaissent à travers une membrane floue

Un miroir réflexif qui renvoie l’image

Par un regard contemplatif

Le bateau en feuille fait embarquer nos pensées et notre lassitude

À la recherche d’un lieu commun, un lieu familier

Au fond d’une grotte où l’obsucrité règne

Digne de ce nom

Les gouttes tombent et se diluent dans une flaque d’eau, parfois de boue

Qui deviennent ensuite un son serein, sans précision

Sans retombée

Et alors ils se regardent sous la pleine lune

Ils parviennent enfin à partager la tristesse de Chang’E (嫦娥)

#ombre #étranger #lassitude #exile #poésie

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2014 - present

Wai Yin Kwok Languages

All rights reserved

                                                 waiyink@gmail.com